samedi 19 juillet 2008

"My fat greek dinner, le retour" : ραβανί (ravani)

Chose promise, chose due. Après la première partie du dîner grec ici, le ravani pour finir. Je sais, vous trépignez, vous n'en pouvez plus, ce sont vos recherches Google qui me le disent...

Le ravani est un gâteau de semoule imbibé de sirop, que l'on retrouve partout autour de la Méditerranée, sous divers noms : revani en Turquie, basboussa dans les pays maghrébins, ma'mounia en Egypte.

Un jour d'audace culinaire, j'ai commandé ce dessert sans avoir la moindre idée de ce qui m'attendait. Très vite, le goût subtil des zestes d'agrume et de la fleur d'oranger m'ont - sans surprise - conquise. Ce qui a l'air d'un gâteau un peu étouffe-chrétien au premier abord est finalement léger et frais. Etant donné que le gâteau est d'abord cuit puis arrosé de sirop, il est encore meilleur s'il est fait la veille ou l'avant-veille.

Pour 8 personnes

Pour le gâteau
- 4 oeufs
- 2 oranges
- 2 citrons
- 100 g de semoule fine
- 100 g d'amandes en poudre
- 40 g de farine
- 1/2 paquet de levure
- 75 g de sucre

Pour le sirop
- 400 ml d'eau
- 100 g de sucre
- 75 g de miel
- 5 cs d'eau de fleur d'oranger

Préchauffer le four à 200°.

Zester les oranges et les citrons puis prélever leur jus. En arroser la semoule et laisser reposer une vingtaine de minutes pour faire gonfler la semoule.

Pendant ce temps, battre les oeufs avec le sucre, la poudre d'amandes et la farine. Ajouter la semoule avec le jus des agrumes, les zestes puis la levure.

Verser dans un moule rectangulaire beurré et enfourner pour... aïe... je ne me rappelle plus. J'ai fait cette recette il y a déjà un bout de temps, et je n'ai plus aucun souvenir du temps de cuisson. Disons entre 30 mn et 1 h. Le gâteau est cuit quand la croûte est bien dorée-presque-brune, quand le gâteau est gonflé et quand - originalité quand tu nous tiens - la lame d'un couteau ressort sèche du centre.

Pendant la cuisson du gâteau, préparer le sirop en faisant cuire l'eau, le sucre et le miel dans une casserole à feu moyen jusqu'à ce que le sirop épaississe un peu (un quart d'heure environ).

Laisser refroidir le sirop et le gâteau à température ambiante. Arroser en 3 ou 4 fois l'ensemble du gâteau, et mettre au frais pour une journée au moins.

Le ravani se sert traditionnellement coupé en losanges (comme sur la photo là haut, tellement belle que vous vous doutez bien que ce n'est pas moi qui l'ai faite. Je l'ai éhontément volée ici). Servi avec un peu de yaourt grec très frais, non sucré, et parsemé de quelques pistaches moulues, et c'est le bonheur...

2 commentaires:

nuage de lait a dit…

Vite vite vite,faut que je teste avant de reprendre le programme wwet, j'ai très envie de ce ravani et tu m'as donné envie d'organiser une soirée grecquee

cagaroule a dit…

Coucou !
Je ne sais pas si tu consultes encore ici mais j'ai vu un truc qui m'a fait penser à toi. Au marché St Martin, dans le 10ème, il y a une boutique de produits allemands. Voilà !