lundi 18 février 2008

"Cremoso" : risotto aux asperges vertes et au mascarpone

Dans ma vie d'avant, je ne connaissais pas le risotto. Dans ma vie d'avant, ma soeur adorait le risotto. Dans ma vie d'avant, quand ma soeur faisait du risotto, je trouvais que ça sentait bizarre voire mauvais, et je n'en voulais jamais.

Dans ma vie d'aujoud'hui, j'aime le risotto.

Et dans ma vie de ce soir, je viens de réussir mon premier risotto. C'est ce qu'on appelle un changement radical, non ?

En revanche, je suis bien penaude car je tiens cette recette d'un livre quelconque recopié chez une copine en vitesse, dont le titre m'échappe complètement. Une chose est sûre : il parlait de risotti... J'ai juste changé les proportions par rapport à la recette initiale pour mettre plus de mascarpone (histoire de finir le pot) et surtout de parmesan, mon péché mignon...

J'avais entendu les pires horreurs sur le risotto : long à faire, compliqué à réussir, jamais parfait... Pourtant, mon dîner de ce soir était des plus acceptables. Chance de la débutante ou rumeurs infondées ?


Pour 4 personnes en plat, ou 6 personnes en entrée

- 300 grammes d'asperges vertes (les asperges du Chili Picard sont impeccables)
- 1 petit oignon
- 200 grammes de riz rond à risotto
- 75 cl de bouillon de volaille
- 10 cl de vin blanc
- 200 grammes de mascarpone
- 100 grammes de parmesan

On va dire que vous êtes aussi fan de Picard que moi et que les asperges congelées n'ont donc plus de secret pour vous. Donc : répartir les asperges sur une assiette recouverte de sopalin. Faire décongeler 5 minutes à puissance maximum au micro-ondes. Si vous préférez les fraîches, il suffit de les faire blanchir.

Pendant ce temps, émincer finement l'oignon. Faire chauffer le bouillon.

Couper les asperges en rondelles épaisses en gardant les pointes. Faire revenir le tout à feu vif dans une noisette de beurre pendant 5 minutes en remuant régulièrement. Réserver au chaud.

Dans la même poêle, remettre une noisette de beurre pour faire blondir les oignons émincés. Lorsqu'ils sont bien translucides, ajouter le riz et laisser revenir 5 minutes.

Mouiller avec le vin blanc. Après évaporation, ajouter louche après louche le bouillon en laissant cuire à feu moyen 15 minutes environ, sans cesser de remuer.

Ajouter le mascarpone, le parmesan et les rondelles d'asperge. Servir en décorant avec les pointes.

7 commentaires:

Marie a dit…

Que serais-je sans risotto!!!!
Je tiens ma recette de mon papa qui la tient de sa Mama qui était italienne!
Sans mascarpone chez nous, et toujours la même recette avec des champignons et le reste du poulet rôti!!!!!
Ta recette a l'air très bonne aussi... le mascarpone est-il vraiment nécessaire? (question pour moi... c'est déjà pas très light le risotto!)

Silphi a dit…

Ho c'est beau et ça à l'air bon.

Je me souviens encore avec émotion de mon premier risotto réussi. C'était aux morilles et au foie gras. Faudra que je te laisse la recette ici quand je serai chez moi ;o)

(fais gaffe je sens que t'as envie d erebloguer là !!)

Mademoiselle Coco a dit…

Marie > miam, champignons-poulet :-) Je ne sais pas ce que donnerait ma recette sans mascarpone. J'y ai vu une solution de facilité : le crémeux était assuré, alors que je sais bien que l'amidon est censé remplir ce rôle... J'essaierai la prochaine fois ! En tout cas, tu peux au moins "alléger" la recette : l'originale prévoit 50g grammes seulement.

Silphi > "c'est beau" ? Euh... tu vois une photo toi ? J'aurais bien aimé (parce que OUI, c'était très beau !) mais je suis encore nulle en belles photos culinaires. Sinon, je prends très volontiers la recette de luxe, qui m'a l'air savoureuse !

zebulle a dit…

disons que mon risotto est crémeux... grâce à la tonne de parmesan!!!
(le meilleur du meilleur, c'est de bien garder le jus de cuisson du poulet rôti pour remplacer le bouillon!)

Mademoiselle Coco a dit…

zebulle > aaaah mais c'est encore pire que le mascarpone le parmesan non ?! De toute façon, dans cette recette, c'est simple : il y a les deux !

Mo a dit…

je ne raffole pas des asperges, mais je vais me laisser tenter par cette recettes, ça a l'air divin!
(c'est bien agréable de retrouver ta plume)

Mademoiselle Coco a dit…

Mo > je pense que ça marche aussi très bien avec des champignons poêlés, de Paris pour le quotidien, des cèpes pour les jours un peu spéciaux :-)