mardi 1 avril 2008

"Le retour gagnant" : cake Margherita au pesto, tomates séchées et mozzarella

Après des semaines et des semaines d'absence, me revoilà enfin (le "enfin" vaut avant tout pour moi et non pour vous, je ne saurais présumer de votre impatience à me retrouver).

Alors que j'avais le temps de me remettre à concocter bien des choses alléchantes, j'ai été d'une part privée d'ordinateur, et je me suis d'autre part retrouvée à sortir matin, midi et soir, donc à ne jamais cuisiner.

Au final, mon premier retour aux cocottes a été consacré à une recette bien simple, mais tout à fait adaptée au buffet de soirée auquel elle était destinée : cake au pesto, tomates séchées et mozzarella.

Pour la haute gastronomie, on reviendra plus tard. Et pour l'originalité aussi : j'ai tout simplement repris la base classique et passe-partout de Sophie Dudemaine, qui permet toutes les variations possibles.


Pour un moule à cake :

- 3 œufs
- 150 g de farine
- 1/2 sachet de levure
- 3 cl d’huile d'olive
- 12,5 cl de lait entier
- 100 g de gruyère râpé
- 150 grammes de pesto alla genovese (au basilic, pignons et parmesan)
- 1 bocal de tomates séchées (300 grammes avec l'huile)
- 1 boule de mozzarella

Préchauffer le four à 180 °C (th 6).

Egoutter les tomates séchées et les couper en petits morceaux. Egoutter la mozzarella et la couper en petits cubes.

Faire tiédir le lait, l'huile et le pesto. Fouetter les œufs avec les liquides tiédis puis ajouter petit à petit la farine. Ajouter le gruyère, les tomates séchées, la mozzarella et la levure.

Verser dans un moule à cake non graissé et mettre au four pour 45 minutes.

4 commentaires:

marie a dit…

quelle joie de te retrouver!!!!!!!!!!!
hummm, tu me donnes l'eau à la bouche, il a l'air bien meilleur que celui que j'ai essayé de faire récemment!!!!!!!!

David a dit…

Tout n'est pas perdu alors !

Culture Zero a dit…

Ah tiens...
ben mince alors...
Tu cuisine, aussi.
Une autre forme de littérature,
Cool.

Mademoiselle Coco a dit…

Marie > avec la recette de base de Sophie Dudemaine, il n'y a pas de grosse prise de risque en réalité ! Un vrai bon basique !

David > c'est un peu - modestement - les Pâques de la blogosphère ;-)

Culture zero > une autre forme de littérature, je ne sais pas, mais une autre forme de culture, oui, j'en suis convaincue !